Partagez | 
 

 Les faibles meurent, les forts vivent. - minato

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Minato Sohma




MessageSujet: Les faibles meurent, les forts vivent. - minato   Lun 29 Sep - 21:55




∆ ∆ Minato Sohma
feat. kirishima ayato + tokyo ghoul

●● SURNOM : Nope. Tu es mort si tu lui en donnes un d'ailleurs.
●● ÂGE : 21 ans.
●● SEXE : Homme.
●● SEXUALITÉ : Bisexuel.
●● GROUPE: Réprouvés.
●● MÉTIER : Informateur.
bloodsheds begets bloodsheds. hatred begets hatred. the rage and emotion sinks into the land and stains it with the crest of blood. no matter how many it happens, they never learn. those violent fools.


∆ Once upon a time

Seul. Un unique mot pour décrire le quotidien de Minato, bien qu'il ait été aimé de ses parents et qu'il s'entende bien avec sa sœur malgré des bagarres plus que fréquentes, Minato a toujours senti la noirceur au fond de son cœur ; celle de la solitude... Elle vous dévore, ne laisse rien de vous au final et pour finir, elle vous fait sombrer dans une folie sans fin. C'est dans cet état d'esprit qu'un jour, il a ressenti une violente douleur à son poignet droit, douleur qui lui a même arraché des larmes ce jour là tant elle a été violente. Encore une fois dans cette épreuve, il fut seul. Minato a lutté de toutes ses forces pour ne pas sombrer, ne pas céder au mal que lui provoque cette brûlure intense qui semble faire son chemin à travers tout son corps afin de le détruire.

Et ce fut fini... De cette douleur lancinante, il ne reste désormais que cette marque aux ailes brisées. Il n'est plus un enfant des cieux, juste un réprouvé. Qui aurait voulu de lui de toute façon ? Personne, pas même le ciel. C'est ainsi qu'à l'aube de ses seize ans, il a quitté la maison familiale sans un mot. Pas question de supporter le regard déçu de ses parents en plus de la solitude ; c'en aurait été trop pour le jeune garçon. Mais surtout, il a fui afin que les Érudits ne le trouvent pas, il ne veut pas finir comme un cobaye de laboratoire. Pour une fois, Minato se sent vivant loin de tout ça. Loin des attentes de ses parents, de sa sœur avec qui il s'est battu de nombreuses fois jusqu'à avoir l'âge de la raison.

Même si son quotidien actuel est désormais plus compliqué, il se sent libre. Comme il ne l'a jamais été. Et pourtant... Sa sœur, sa précieuse Merui lui manque. Il veut la revoir mais il le sait, il ne peut pas. Alors il veillera sur elle de loin, un métier qui lui permette d'obtenir des informations sans se montrer. Sa carrière est toute trouvée ; informateur.

« Pour veiller sur toi, j'ai fait des choix qui me mèneront probablement en enfer. »

Car oui, pour devenir informateur, il a du collectionner les mauvaises fréquentations. Les mauvais boulots aussi. On l'a chargé de choses que personne n'aurait jamais imaginé que le « gentil » Minato puisse faire. Un ange, tu parles... Un démon, oui.

Peu après son départ de la maison, il a fait la rencontre d'une jeune femme qui a comme pratique le kendo. Elle fait partie de ces gens qui ont eu le mérite de s'attirer la sympathie du jeune homme. Bien qu'elle ait été une véritable reine de glace à son égard au début, les deux jeunes sont devenus ce que l'on peut nommer de très bons amis. Elle lui a appris à canaliser son tempérament colérique à l'aide de ce sport et en échange, il a été l'oreille attentive de la demoiselle. Ils sont proches mais pas trop non plus. Minato sait que Setsuna a sa fierté, il n'empiétera jamais sur sa vie ou ne se montrera jamais trop indiscret à ce sujet. Ils se retrouvent pour discuter, débattre de choses et d'autres ou bien faire quelques matchs amicaux au kendo. Opposés mais à la fois complémentaires, il apprécie réellement la compagnie de la jeune femme.

Une année déjà...

▬ Oy, Minato. Tu sais pas ce que j'ai appris ?
▬ Quoi donc ?

Ça ne l'intéresse pas ; ce n'est pas dans son intérêt. Du moins, c'est ce qu'il pense.

▬ Ta sœur, Merui Sohma j'crois. Elle a perdu son fragment, t'sais. Les Erudits comptent la prendre afin de faire des recherches sur elle puisqu'ils n'ont jamais réussi à t'avoir.

Le silence. Minato se lève. Le type le regarde, l'air effrayé. Il le sait, il ne faut pas contrarier son chef même si il se montre familier avec lui.

Un long chemin. Il est revenu chez lui après un an ; rien n'a changé.

▬ Yo, sœurette.

Il a fait comme si il ne fut jamais parti, à son visage, il sait que ça l'énerve de le voir se pointer ainsi comme une fleur après une année mais il doit faire vite. C'est ce jour là qu'il a prévenu sa précieuse jumelle qu'elle court un grand danger. Comme seule trace de son passage, il lui a embrassé tendrement le front ; la première et probablement la dernière fois qu'il sera ainsi avec Merui.

Après cela, il n'a plus fait part d'aucunes nouvelles comme autrefois. Il a continué à veiller sur elle dans l'ombre. Tant qu'elle est en sécurité, le reste lui importe peu. Il trace sa route désormais avec qui sait, l'espoir de revoir à nouveau Merui un jour ?


∆ You're so badass

Minato est quelqu'un de plutôt athlétique, en effet, la pratique régulière du kendo et ses nombreuses virées pour échapper aux Erudits ont permis au jeune homme de posséder une musculature plutôt avantageuse. Malgré ça, il est plutôt petit de taille puisqu'il ne mesure qu'un mètre cinquante-neuf mais la taille ne fait pas tout car il est fort, il ne plie devant personne et ça, même si son adversaire est plus grand ou plus balèze que lui. Son style vestimentaire s'apparente à un jean noir accompagné de longues bottes à lacets, une veste à tirette qu'il porte été comme hiver ainsi que printemps comme automne. Pour couronner le tout, il porte ce qui semble être une écharpe violette et qu'il ne quitte d'ailleurs jamais comme sa veste.

Sa chevelure quant à elle est toujours ébouriffée dans une teinte plus que particulière car elle semble être d'un noir violine. Le visage de Minato est très expressif, il sait sourire bien que cela soit plus souvent pour narguer les autres ou bien être fermé. De même que lorsqu'il se met en colère, son énervement se lit sur son visage. Cependant, ce n'est pas parce qu'il montre ses émotions qu'il ne sait pas les cacher, méfiez-vous car à ce jeu là, il peut bien être plus fort que vous.
Ses défauts ? Il a toujours été quelqu'un de profondément colérique, un rien peut le faire entrer dans une rage pour laquelle il n'aura aucune hésitation à se servir de la violence. Pourquoi ? Parce qu'on l'a toujours jugé comme un peu fou sous son visage d'ange.

Le tact ? Comme sa sœur, il ne le connaît pas. Qui dit manque de tact, dit franchise. Minato n'hésite pas à le faire comprendre lorsque quelque chose lui déplaît ou ne va pas dans son sens. Car oui, il a une petite tendance à vouloir tout contrôler ; lorsqu'une situation lui échappe, il peut faire preuve d'une susceptibilité incroyable qui est évidemment en lien avec ses tendances à apprécier Dame Colère.

Misanthropique, il méprise les humains et au final se méprise lui-même, il sait cependant faire la différence entre le bien et mal ; son comportement ne sera que mauvais à votre égard si vous avez réussi à le contrarier.

Être extraverti, il connaît. C'est quelqu'un qui n'est absolument pas timide, il peut sans problème meubler une conversation tout seul pourvu que la personne l'intéresse suffisamment pour pouvoir se lier avec elle que ce soit d'amitié ou non. Car ses amis, il les choisit en fonction de ses affinités et de ses préférences, pas question d'accepter n'importe qui dans son cercle plus que fermé.

Et ses qualités ? La loyauté. Lorsqu'il aime quelqu'un, ce n'est jamais à moitié. Son honnêteté est aussi une qualité qu'il cultive sans aucun mal. C'est une personne tendre avec les gens à qui il tient, il a juste sa propre façon de le montrer et de s'inquiéter pour les autres. Minato possède un charisme  qui peut rendre sa personne plutôt impressionnante en fonction des gens qu'il côtoie. Il possède également un petit côté manipulateur dont il n'hésite pas à se servir si cela lui permet d'obtenir ce qu'il souhaite.


∆ & toi, t'es qui ?

●● Ton peuseudo : Je
●● Âge : suis
●● Zelda ou Link ?
●● Comment tu nous a trouvés ? pour
●● Des suggestions ? te
●● Le mot de la fin, alay ! manger.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Setsuna Akayuki





&& ::
●● Métier: Etudiante en musique.
●● Âge du personnage : 19 ans.
●● Relationships :
MessageSujet: Re: Les faibles meurent, les forts vivent. - minato   Mar 30 Sep - 0:52


Pocky ?


●● Tu mérites même pas que je te valide vu comment tu es méchante avec moi D: Vilaine D: Mais je t'aime et j'aime ce personnage alors même si tu me martyrises pour un accent circonflexe, je te pardonne. Et vu que tu sais que j'ai déjà stalké ta fiche et que j'aime ton histoire autant que j'aime son caractère et que j'le trouve petit *sort*, bhaaa, j'vois rien de plus à dire 8D. J'ai hâte de RP avec toi, en tout cas *^*. Il a l'air badass badass badass badass. *^* Bref. Tu es validée. ♥

●● Tu peux dès maintenant aller ouvrir ta fiche de liens, faire une demande de logement (mais t'es pas obligé) et même faire une demande de RPs, ou en ouvrir un directement.

Je suis Chuck Norris, et j'approuve cette fiche. ♥



Why kodoku na sora wo miageru no ? Why waratte misete yo ? Kotoba ni suru no ga heta na, anata no
seikaku wakaru kara.

Revenir en haut Aller en bas
 

Les faibles meurent, les forts vivent. - minato

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les plus forts vivent et les plus faibles meurent. // PV REED
» 500 000 Haitiens vivent en République Dominicaine
» LOUIS XIV - Le travail n'épouvante que les âmes faibles
» Ils sont gros, ils sont forts et ils ont faim.
» Plus de 80% des cadres haïtiens vivent à l'étranger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sora no K :: Fiches validées.-